Vous avez peut-être déjà entendu dire que de nouveaux tarifs de réseau entreront en vigueur à partir de 2022. Cette mesure est intéressante pour ceux qui chauffent leur maison avec une pompe à chaleur. Et avec une pompe à chaleur modulante, vous bénéficiez d’économies supplémentaires.

Quels sont les nouveaux tarifs du réseau ?

L’objectif des nouveaux tarifs de réseau est de rendre les pics de consommation plus coûteux. Si vous installez en même temps une plaque à induction, un four à air chaud, un lave-linge et un sèche-linge, vous le remarquerez sur votre facture d’électricité.

À partir de 2020, une redevance de capacité sera appliquée.

Les tarifs du réseau de distribution ne seront alors plus calculés sur la base de la consommation totale en kilowattheures (kWh), mais sur la base de la consommation de pointe en kilowatts (kW).

Cette consommation de pointe est mesurée par le compteur électronique. Chaque mois, le compteur numérique examine le quart d’heure où la puissance la plus élevée est demandée au réseau. La moyenne de tous les pics mensuels détermine le montant que vous payez.

Impact sur votre facture énergétique

Filip Ysenbaert de De Tijd a calculé la différence entre les tarifs actuels et les nouveaux tarifs du réseau pour diverses situations familiales.

Consommation annuelleConsommation maximaleTarifs actuels du réseauTaux nets à partir de 2022Différence
Famille moyenne avec enfants3.500 kWh3,15 kW€381€329– €52 (-14%)
Famille moyenne sans enfants1.200 kWh3,15 kW€154€195+ €41 (+27%)
Famille avec panneaux solaires et compteur inverseur2.284 kWh3,15 kW€259€259/
Mangeur d’énergie (pompe à chaleur + voiture électrique)14.000 kWh16 kW€1.532€1.420– €112 (-7%)
2ème résidence (en grande partie vide tout au long de l’année)350 kWh2,5 kW€50€101+ €51 (102%)

Les pompes à chaleur deviennent plus intéressantes

On pourrait s’attendre à ce que les gros consommateurs possédant une pompe à chaleur ou une voiture électrique soient désavantagés par les nouveaux tarifs de réseau. Mais rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. En fait, ils en sortent vainqueurs.

Cela s’explique par le fait qu’ils ont déjà une consommation élevée de kilowattheures aujourd’hui. Ils sont donc lourdement taxés via les tarifs du réseau. Avec le nouveau tarif de capacité, ils paient des coûts de réseau élevés, mais cela est plus que compensé par le coût moins élevé du kWh.

“Les pompes à chaleur sont délibérément rendues plus attractives que le chauffage fossile en raison du tarif plus bas du kilowattheure. Le VREG donne aux consommateurs un coup de pouce pour travailler à la transition énergétique et investir dans l’électrification souhaitée de leur chauffage.”

Filip Ysenbaert, De Tijd

Achetez une pompe à chaleur modulante

Vous économisez encore plus avec une pompe à chaleur modulante. Il ajuste sa puissance en fonction de la demande de chaleur. Il ne consomme jamais plus d’électricité que ce qui est strictement nécessaire, de sorte que les pics d’énergie sont nivelés.

Une pompe à chaleur classique tout ou rien ne peut pas le faire. Il délivre sa pleine puissance – ou rien du tout. Une pompe à chaleur modulante assure donc une belle économie.

Pour donner un exemple de calcul, une famille moyenne équipée d’une pompe à chaleur tout ou rien et d’une voiture électrique a une consommation annuelle d’environ 14 000 kWh, avec des pointes pouvant atteindre 16 kW. Avec le nouveau tarif de capacité, ils économisent 112 € par an.

S’ils investissent dans une pompe à chaleur modulante, leurs pics de consommation se réduisent – à environ 6 kW. Cela permet à la famille d’économiser 485 € par an. Une belle différence, non ?