Les pompes à chaleur sont synonymes de chauffage à haut rendement énergétique. C’est pourquoi beaucoup de gens sont surpris lorsque nous disons que les pompes à chaleur refroidissent aussi. Avec cet appareil, vous faites d’une pierre deux coups.

Le refroidissement avec une pompe à chaleur peut se faire de deux manières : passive ou active. Nous comparons les deux options et donnons plus d’informations sur les avantages et les inconvénients.

Refroidissement passif avec une pompe à chaleur géothermique

L’un des principaux avantages d’une pompe à chaleur géothermique ? Le refroidissement passif. C’est une façon très agréable de garder votre maison fraîche et agréable, car vous n’avez pas à souffrir des circulations d’air glacé. De plus, ce refroidissement est quasiment gratuit.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Avec le refroidissement passif, la chaleur est extraite du chauffage par le sol ou des ventilo-convecteurs et détournée vers le sol. Cela fait baisser la température dans la maison.

Le refroidissement passif doit son nom au fait que la pompe à chaleur elle-même n’est pas active, mais seulement la pompe de circulation. Cette méthode de refroidissement est donc très économe en énergie. 

le fonctionnement de la réfrigération par pompe à chaleur expliqué
Représentation schématique de la manière dont une pompe à chaleur géothermique refroidit une maison.

Quelle température peut-on atteindre en été ?

Ces dernières années, nous avons régulièrement eu des journées d’été avec des températures supérieures à 35°C. A ces périodes, nous atteignons des températures maximales de 22 à 23°C dans les maisons à refroidissement passif utilisant une pompe à chaleur géothermique. C’est un monde de différence.

Quel système de distribution pour le refroidissement passif ?

Nous préférons le chauffage par le sol, également dans les chambres. Pourquoi ? Parce qu’il procure un effet de refroidissement agréable, qu’il est silencieux et qu’il fonctionne de manière extrêmement efficace.

Refroidissement passif et EPB

Bonne nouvelle, car grâce au refroidissement passif, vous pouvez gagner jusqu’à 7 E-points dans le calcul de votre EPB. Cela signifie qu’il y a de fortes chances que vous ne deviez pas payer de revenu cadastral pendant cinq ans. En outre, votre architecte dispose d’une plus grande liberté de conception. Cela vaut également pour les rénovations.

Points focaux importants


  • Réglez la température du chauffage par le sol à au moins 18°C, pas plus bas. Sinon, vous risquez d’avoir de la condensation sur le sol. Avec les ventilo-convecteurs, une température plus basse est possible s’il y a une évacuation de la condensation.
  • Le refroidissement passif est un système continu et lent. Il n’est pas possible de laisser la température baisser rapidement. Activez le refroidissement à temps pour éviter que la température ne monte trop haut.

Refroidissement actif avec une pompe à chaleur air/eau

Avec une pompe à chaleur air/eau, seul le refroidissement actif est possible. Le compresseur extrait activement la chaleur de la maison et la restitue à l’air extérieur.

Le refroidissement actif présente trois inconvénients par rapport au refroidissement passif :

  • Consommation d’énergie. Comme le compresseur doit fonctionner en permanence, un système de refroidissement actif consomme beaucoup d’électricité. Avec les efforts actuels pour réduire la consommation d’énergie d’une maison, un système actif est le dernier recours pour éviter la surchauffe.
  • Lifetime. Le refroidissement actif augmente le nombre d’heures de fonctionnement de la pompe à chaleur. Cela ne profite pas à la durée de vie.
  • EPB. Ceux qui choisissent une pompe à chaleur avec refroidissement actif sont désavantagés dans les calculs EPB.

Recommended Posts