La fiche technique d’une pompe à chaleur contient de nombreux chiffres, dont le SCOP et/ou le COP. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Vous en apprendrez la signification ici.

Qu’est-ce que la COP ?

Le COP (Coefficient of Performance) indique l’efficacité d’une pompe à chaleur. Plus haut, c’est mieux.

Le COP est le rapport entre l’énergie produite et l’énergie consommée. Un COP de 5 signifie qu’une pompe à chaleur utilise 1 kWh d’électricité pour produire 5 kWh de chaleur. Ainsi, 80 % de l’énergie thermique est gratuite.

formule de la pompe à chaleur cop

Les pompes à chaleur les plus efficaces sur le plan énergétique utilisent peu d’électricité pour produire beaucoup de chaleur, et ont donc un facteur de performance élevé. Toutefois, lorsque l’on compare des appareils, il est important de prendre les mêmes conditions. Pour calculer la valeur du COP des pompes à chaleur géothermiques, on utilise généralement une température de source de 0 °C et une température de sortie de 35 °C pour le chauffage par le sol ou de 55 °C pour les radiateurs. Les pompes à chaleur air/eau utilisent généralement une température extérieure de 7°C et une température de départ de 35°C.

Qu’est-ce que le SPF/SCOP ?

Le facteur de performance ou COP ne dit pas grand-chose sur l’efficacité de la pompe à chaleur dans le monde réel. Car en réalité, il y a de nombreuses fluctuations de température à la source d’énergie et au système de livraison tout au long de l’année.

C’est pourquoi le SPF (Seasonal Performance Factor) ou SCOP (Seasonal COP) a été créé. Ce chiffre porte sur le rendement moyen sur des années complètes.

Par une douce journée d’automne, le facteur de performance saisonnier d’une pompe à chaleur air-eausera plus élevé que par une journée d’hiver glaciale. En effet, il y a plus d’énergie dans l’air extérieur, alors que la demande de chaleur est plus faible.

Pour cette raison, le SPF/SCOP diffère d’une région à l’autre. Ce facteur sera différent dans le nord de la Scandinavie et dans le sud de l’Espagne. Pour la Belgique, il est préférable de regarder le SCOP pour un climat moyen.

Influence des radiateurs/du chauffage par le sol

Le système d’administration a également une influence sur le SPF/SCOP.

Avec les radiateurs traditionnels, la température de circulation se situe entre 50 et 60 °C. Le chauffage par le sol fonctionne entre 25 et 35 °C. Ce chiffre est nettement inférieur à celui des radiateurs. Par conséquent, la pompe à chaleur doit travailler moins fort et le SPF/SCOP augmente.

PS : outre le système d’émission, d’autres éléments déterminent l’efficacité, comme la détermination de la capacité de la pompe à chaleur, la profondeur de forage correcte avec les pompes à chaleur géothermiques, etc. GeoTherma effectue toujours une étude préliminaire afin d’affiner ces questions.

Pourquoi le rendement est-il important ?

Lors de l’achat d’une nouvelle pompe à chaleur, la plupart des gens sont guidés par le prix de revient. Cependant, l’efficacité est un facteur de décision important. La haute efficacité offre deux avantages ;

  1. Une facture d’énergie moins élevée pour chauffer votre maison.
  2. Un délai de récupération plus court de l’investissement.

Comparer l’efficacité des pompes à chaleur

Vous trouverez ci-dessous quelques chiffres indicatifs pour le SCOP de deux types d’aéronefs :

  • Pompe à chaleur air-eau: SCOP 4,4 – 5,1
  • Pompe à chaleur géothermique: SCOP 5,5 – 6,0

Ce qui ressort immédiatement, c’est qu’une pompe à chaleur géothermique a un facteur de performance saisonnier plus élevé qu’un modèle air-eau. De plus, il y a moins de fluctuation tout au long de l’année. La température du sol est assez stable, alors qu’une pompe à chaleur air-eau doit faire face à davantage de variations de température. L’énergie géothermique a donc un rendement plus élevé et plus constant. Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Recommended Posts